Communauté de Communes / Présentation du territoire / Les 16 communes / Castel-Sarrazin

Castel-Sarrazin

Castel-Sarrazin

Située à 34 mètres d’altitude, la commune de Castel-Sarrazin est traversée par 3 principaux cours d'eau : le Luy de Béarn, le Luy de France et l’Oursau. Les habitants s’appellent les Sarrazins et les Sarrazines. Le mot « Sarrazin » ne doit rien aux Maures, semble-t-il, mais rappellerait l’insurrection de Gaulois « Bagaudes » au 3 ème siècle.

Les gaves pyrénéens ont sculpté le relief de Castel-Sarrazin. Deux reliefs se détachent de la plaine inondable et marécageuse :

  • Le plateau du Biélé, terrasse alluvio-glaciaire aux sols limoneux et fertiles propices à l’agriculture ;
  • La butte témoin du « Bourcot » qui se présente comme un site défensif dominant la vallée du Luy de France, offrant de beaux panoramas sur la Chalosse et d’où s’érige l’antique chapelle avec son porche à nervures et son bénitier. À remarquer également les maisons archaïques alignées dans le Vieux-Bourg.

Sans doute au Bourcot, exista une tour de guet, à l’époque médiévale. Les anciens racontent même que l’ancienne chapelle fut bâtie sur l’éperon rocheux d’une maison fortifiée et que sous les dalles sacrées, un souterrain menait à Gaujacq. Au milieu du 19 ème siècle, le Bourcot affichait encore plus d’une trentaine de feux et quelques 215 habitants. D’ailleurs, sur les plans cadastraux de l’époque on discerne bien un parcellaire dense et des jardins en terrasse qui s’étageaient, tant du côté nord vers Gaujacq que du coté sud vers la plaine sarrazine.

De tout temps à jamais, Castel s’offrit la rivalité de deux bourgs bien distincts, l’un côté plaine, l’autre côté colline. Le Bourcot épiait le Biélé du coin de l’œil et les jeunes, à défaut de pactiser n’hésitaient jamais à se bouder ou à se défier en coups de gueule, surtout dans les auberges du coin. Le Biélé et le Bourcot étaient à couteaux tirés ; mais au début du siècle dernier, le maire de l’époque réussit à réunir les deux bourgs et à faire taire les dissensions.

L'école maternelle, inaugurée en septembre 1999, a la lourde tâche d’inculquer à nos chérubins du RPI (Arsague, Bonnegarde, Castel-Sarrazin et Marpaps) le goût d’apprendre ludiquement et de s’insérer dans notre société d’adultes.

Castel-Sarrazin abrite également la deuxième arène couverte de France, elle vaut bien une visite ne serait-ce que pour admirer l’enchevêtrement des pannes digne d’un ouvrage d’un Compagnon du Devoir.

Le village compte une usine de palettes de manutention, une usine de moulures de bois, trois conserveries de foie gras et dérivés, 1 boulanger, un maçon, un peintre, une entreprise de terrassement, de curage de fossés et d’élagage.

C'est un village où il fait bon vivre, grâce notamment à la municipalité qui œuvre pour que cela soit pérenne.

Plus mon petit Luy que le mont Palatin et Plus que l’air marin la douceur sarrazine !

Sans titre
ecole
arene

Information

Population : 543

Superficie du territoire : 1200 hectares

Gentilé :

Maire : Philippe NOVEMBRE

Les adjoints :

Jérémy DOMARLE

Coordonnées de la mairie :
2, Route de l'Océan
40330 CASTEL-SARRAZIN

05 58 89 31 05

mairie.castelsarrazin@wanadoo.fr

www.castel-sarrazin.fr

Délégués communautaires

Il n'y a pas de délégués communautaires

Plan du site

Présentation du territoire

Enfance, Loisirs, Culture

Action sociale

Activités éco.

Aménagement de l'espace

Informations pratiques